Investissement LMNP

Quels sont les risques de l’investissement LMNP ?

L’immobilier locatif meublé permet d’accéder à une fiscalité particulière différente de la location à nu. Pour cela, les épargnants préfèrent y investir leur argent. Néanmoins, il existe plusieurs aspects de ce placement dont il faut faire attention. Voici alors les principaux risques liés à l’investissement LMNP.

Les gestionnaires défaillants

Le gestionnaire est la pierre angulaire de la réussite d’un investissement LMNP. Les propriétaires ont l’obligation de leur confier la gestion de leur bien s’ils veulent obtenir le statut de LMNP. Les deux parties conviennent alors à un bail commercial qui les liera pour 9 ou 12 ans. Il est donc d’une importance capitale pour les épargnants de bien choisir à qui confier son bien. Certains gestionnaires sont pourtant défaillants et exposent les investisseurs à des défauts de paiement ou à des révisions désavantageuses du contrat de bail.

Un bail commercial désavantageux

Le bail commercial est aussi une pièce maîtresse, car il sert de balise à la relation liant l’exploitant au propriétaire. Toutes les responsabilités et les droits de chacun y sont compilés. Il a réellement une valeur contractuelle qui pousse chacun à s’engager sur ses termes. Et malheureusement, certains gestionnaires peu scrupuleux peuvent parfois profiter lorsqu’un propriétaire est peu regardant. Ce dernier se retrouve alors très désavantagé. Deux points sont les plus concernés : les loyers et les charges. Il est nécessaire que chacun y trouve son compte comme il s’agit d’un accord bipartite.

Les dépenses inattendues

Même si l’exploitation du bien est confiée à un gestionnaire, il subsiste quand même certaines charges que les propriétaires ont tendance à oublier. Selon la résidence d’implantation de l’investissement, les charges de copropriétés peuvent varier par exemple. Elles peuvent être plus ou moins élevées. D’un autre côté, chaque région peut aussi imposer différentes taxes foncières. Quant aux travaux d’entretien ou les gros travaux, il existe des lois claires là-dessus. Il est alors nécessaire de bien se renseigner pour éviter de se faire piéger.

Les erreurs de fiscalité

Il faut savoir que les loyers issus de la location meublée sont considérés comme étant des Bénéfices Industriels et Commerciaux. Cela implique une fiscalité autre que celle qui s’applique aux revenus fonciers classiques. Les investisseurs auront des choix à faire notamment entre micro-BIC et régime réel. Choisir sans prendre du recul pourrait grandement désavantager ces derniers et les empêcherait de profiter des réels atouts du statut de LMNP. De même, les erreurs de calcul sont aussi récurrentes. Autant se faire accompagner par un professionnel ou réaliser des simulations afin de prendre les bonnes décisions.

Tout n’est pas alors si rose lorsqu’on investit dans une LMNP. L’essentiel est de rester vigilant et de ne pas se précipiter. L’aide d’un expert du domaine peut toujours s’avérer très utile, même si ça représente un coût supplémentaire.

Tags: No tags
0